La guerre de l’eau éclabousse le bureau d’études Espelia

L’audit des délégations de service public d’eau, un marché peu limpide. ©Bachelot Pierre J-P/CC

Mandatés par les communes pour évaluer les délégations de service public (DSP), des consultants opèrent dans le plus grand secret et préconisent systématiquement, face à des élus souvent démunis par la complexité des dossiers, le renouvellement des contrats d’affermage détenus par les groupes privés comme Veolia, Suez et Saur.

Pour en savoir plus sur ces pratiques, un article sur le rôle des bureaux d’études dans la communauté de communes Touraine Ouest Val de Loire (CC Toval), cliquez ICI.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *