J-L. Moudenc organise enfin une réunion publique sur les modes de gestion de l’eau le 13 novembre

Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, organise le  13 novembre à 19 heure « une réunion d’information, salle Mermoz (sur l’île du Ramier) sous la forme d’une table-ronde, au cours de laquelle élus, acteurs associatifs et citoyens pourront échanger à la lumière de données objectives sur les deux modes de gestion ».

La lettre de J-L. Moudenc est disponible dans son intégralité ICI.

De fait, lors de cette réunion, deux tables rondes auront lieu :

  • La première, à laquelle participeront les élus de Toulouse métropole, chargé de donner un avis à J-L. Moudenc : MM. Trautman, vice-président de Toulouse Métropole, Solera, maire de Quint-Fonsegrives, et Carles, maire de Blagnac, ainsi que le directeur du cycle de l’eau M. Laclos, présenteront les résultats des négociations avec Suez et Veolia, ainsi que l’étude sur la régie publique.
  • La deuxième, réunira des élus favorables à la régie publique : MM; Lepineux, maire de Brax, Vian, maire de St-Jean), Mme Bleuse, élue de Toulouse, et des représentants  d’association (Eau Secours 31).

Le matin même une commission Eau spécifique de Toulouse Métropole se réunira également pour prendre connaissance des résultats de la négociation et de l’étude régie. Cette réunion sera ouverte à l’ensemble des élus du Conseil de Métropole.

Rappelons que les élus du Conseil de la Métropole trancheront entre les deux choix de mode de gestion, public ou privé, le jeudi 13 décembre 2018.

Communiqué de presse du Collectif Ô Toulouse du 8 novembre 2018

Le Collectif « Ô Toulouse / Eau et Assainissement Publics en Métropole » vient de recevoir l’invitation à participer le 13 novembre aux tables rondes organisées par J.L. Moudenc, président de Toulouse-Métropole.

Alors que la finalisation de la négociation avec Veolia et Suez était annoncée pour la mi-novembre depuis au moins deux mois, et que l’étude sur la régie a été conduite à terme depuis fin mai, nous nous étonnons de cette décision de dernière minute. Si monsieur Moudenc avait réellement voulu organiser un réel débat public démocratique, il aurait donc pu le programmer depuis au moins deux mois.

Nous observons que depuis un an, monsieur Moudenc n’a pris aucune initiative de débat public, et que pour l’essentiel, celui-ci a été organisé par notre Collectif, en multipliant les réunions, en distribuant des dizaines de milliers de tracts, en allant au contact de la population sur les marchés, par le porte-à-porte, en faisant signer des pétitions pour exiger la tenue d’une consultation de la population sur Toulouse.

Et nous posons la question à monsieur Moudenc : un réel débat démocratique ne pouvant se limiter à cette soirée du 13 novembre préparée à la va-vite, y aura-t-il d’autres débats publics, en particulier dans les autres communes de la Métropole ?

Malgré ces réserves, le Collectif Ô Toulouse sera présent le 13 novembre pour défendre ses orientations en faveur de la régie, et appelle la population à y participer le plus largement possible.

Le Collectif Ô Toulouse

Vous pouvez consulter l’article d’Actu Toulouse, du 7 novembre 2018, très complet, sur ce même sujet ICI.

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse du Collectif Ô Toulouse ICI.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *